Cet article, publié le 27/07/2022 par Antonin GALLEAU sur Ouest-France, fait le bilan de cinq années d’interprétariat en Pays de la Loire. Pour le consulter, cliquez ici.

Depuis 2017, ISM Interpretariat met à disposition un service d’interprétariat par téléphone aux médecins libéraux des Pays de la Loire. Le dispositif, proposé dans le cadre d’un partenariat avec l’Union régionale des médecins libéraux (URML) et l’Agence régionale de santé (ARS), favorise l’accès aux soins des patients allophones, dans le respect du secret médical. Déjà près de 6 000 consultations en médecine de ville ont été assistées par des interprètes. L’arabe du Soudan, le tigrina, le russe, le géorgien, le somali et le pashto sont les langues les plus sollicitées.

« Quand le téléphone se met à parler dans leur langue, ils savent qu’ils peuvent utiliser leurs mots. Leur visage s’éclaire. » Rosalie Rousseau, médecin généraliste à Casson (Loire-Atlantique), décrit le soulagement des patients non francophones lorsqu’ils accèdent à l’interprétariat en consultation médicale. « Ça rend leur prise en charge possible. »

lire l’article