Des envies d’évasion et de voyage ? Malgré le confinement, il vous est possible de partir à la découverte de traditions culinaires étrangères grâce à Tasteatlas. Cette carte interactive, en anglais, recense des plats et des produits locaux du monde entier.

Êtes-vous familier du “domoda” ? Ragoût aux arachides, c’est le plat national de la Gambie. Avez-vous déjà goûté des “dim sun” ? Originaires de la province chinoise du Guangdong, ces mets à petite portion font partie de la cuisine traditionnelle cantonaise. Parmi les plus célèbres d’entre eux, on trouve les rouleaux de printemps, les raviolis aux crevettes ou les gâteaux de farine de riz… Enfin, saviez-vous qu’il existe à Francforten Allemagne, un monument dédié à la sauce verte, plat historique de la ville ?

Tasteatlas catalogue ainsi 7 691 plats traditionnels et 4 221 ingrédients locaux, tous accompagnés d’une note explicative sur leur histoire, leur culture et leurs caractéristiques gastronomiques. Le site web indique aussi une liste de restaurants du monde, reconnus pour cuisiner parfaitement le met en question.

Créé en 2015 à l’initiative de Matija Babićoriginaire de Croatie, Tasteatlas n’a ouvert officiellement qu’en 2018. Dans un entretien au média “Total Croatia News”, le fondateur insiste sur la visée pédagogique de cette plateforme pour faire découvrir des plats authentiques du monde entier et présenter aux voyageurs une liste de restaurants servant des mets locaux.

Tasteatlas se veut aussi une alternative à TripAdvisor, qui référence les restaurants les plus appréciés par les touristes, mais qui ne prend pas en compte le critère de la cuisine authentique locale, de plus en plus recherchée.
Si Matija Babić accorde autant d’importance à la gastronomie du terroir, c’est pour éviter que cette dernière ne tombe dans l’oubli. Loin d’être achevée, la carte des saveurs du monde est très souvent enrichie de nouvelles contributions. Sur son site, Tasteatlas invite à les internautes à y participer et à partager au monde entier des recettes traditionnelles.