Notre collègue Anna Airinei, interprète en russe, roumain et moldave, nous fait part ce matin du documentaire “Sortir de l’ombre”, réalisé Gentille M. Assih et sorti le 25 novembre au Canada.
“La réalisatrice togolaise a suivi trois Québécoises d’origine africaine, dont deux ont été victimes de violences conjugales et qui ont quitté leurs maris”, retrace cet article de TV5 Monde, présentant la genèse du projet donnant la parole à des femmes d‘origine africaine, émigrées au Québec, et qui réussissent à sortir de la violence conjugale.
Le documentaire se veut aussi être, selon sa réalisatrice, un film d’espoir : la violence conjugale est un fléau, mais on peut s’en sortir quand on décide de s’en sortir et d’en parler”.
.

.