Pour se faire la bise, quelle joue faut-il tendre en premier ? Combien de fois s’embrasse-t-on ? Sert-elle à se dire “Bonjour”, “Au revoir” ou “Bonne année” ? Doit-elle rester dans le seul cercle familial ? Et d’ailleurs, appelle-t-on tous cela “se faire la bise” ?
Ce rituel aux origines historiques incertaines a été étudié par Mathieu Avanzi. Maître de conférences en linguistique francaise à l’université de la Sorbonne à Paris, il a interrogé plus de 10 000 internautes sur leurs habitudes.
Mathieu Avanzi propose dans ce court mais passionnant texte différentes cartes de France et de Belgique, montrant les disparités de cette habitude. Au sein même de la Métropole, en fonction du territoire où vous êtes, il se fait une, deux, trois voire quatre bises ! Si vous êtes dans le nord et l’ouest, mieux vaut tendre la joue droite en premier. Par contre, dans le sud et dans l’est, on préfère tendre d’abord la joue gauche.
Un article partagé par notre collègue Sabine Sauvêtre, du service Formation, Etudes et Qualité.