C’est une première mondiale, la France vient de créer un institut d‘étude et d‘apprentissage des langues rares. Mais qu’est-ce qu’une langue rare et pourquoi est-ce important de les sauver ?

L’émission “Je pense donc j’agis” de la radio RCF se penche sur cette question dans une émission de 55 minutes, à réécouter en ligne, à travers notamment des interrogations sur la définition de langue et dialecte. Ainsi Amina Mettouchi, linguiste, spécialiste des langues berbères, chercheuse au CNRS, énonce : “à un certain niveau idéologique, on considère qu’une langue, c’est un dialecte qui a réussi”.
Cet institut d‘étude et d‘apprentissage des langues rares, nommé ILARA, est porté par l’École pratique des hautes études (EPHE-PSL). Il propose des formations à des langues qui, selon les cas, sont peu décrites, peu enseignées ou peu parlées, parfois en danger d’extinction, ou déjà éteintes. Ainsi sont proposés depuis septembre un cycle sur la diversité des langues africaines, des cours d‘arménien classique ou de tibétain classique ou encore une formation sur les langues berbères menacées.