Notre collègue Louise Heem,  interprète en anglais, espagnol et italien, nous invite à découvrir son premier film, en libre accès sur Youtube, El día de la virgen, produit en 2016 en France, dont elle est l’actrice principale, la scénariste et la réalisatrice.

Projeté dans 31 pays, diffusé au Global Migration Film Festival de l’Organisation internationale pour les migrations, ce court-métrage de 24 minutes est une fiction politique, mettant en scène une famille bouleversée par la politique séparatiste d’un État.

Son synopsis est le suivant : “Sarah, francophone, vit dans une ville dont la majorité de la population est hispanophone. Suite à des émeutes raciales, le gouvernement décide de découper la ville en trois zones et de les délimiter par un mur. Mariée à un hispanophone, Sarah vit en zone A et se retrouve ainsi séparée de son frère qui lui vit en zone C.”

La veille du déconfinement, le 10 mai, Louise Heem a décidé de diffuser gratuitement son œuvre, pour marquer symboliquement la fin de l’obligation de rester chez soi et faire mémoire de tous ceux qui, dans certaines régions du monde, n’ont pas la liberté d’aller là où ils le souhaitent.

Voici ce que la réalisatrice franco-flamande nous envoie :

Berlin, 1990. J’ai 13 ans, je me demande comment je ferais si un jour j’étais séparée par un mur de ceux/celles que j’aime.

Paris, 10 mai 2020. Demain commence notre déconfinement en France. Pourtant, demain, dans le monde, de nombreuses personnes continueront d’être privées de ce droit de circulation.
El día de la virgen leur est dédié. Je choisis aujourd’hui, en cette date symbolique de rendre mon premier film public.”

Le film, qu’elle a produit, et d’autres versions sous-titrées sont également disponibles sur sa page internet : www.louiseheem.com

À découvrir ici