La fête du nouvel an la plus répandue au monde est issue du calendrier grégorien établi par le pape Grégoire XIII en 1582. Ainsi, le 1er janvier est dans de nombreux pays une fête nationale, comme demain en France.
Chaque culture célèbre l’événement à sa manière, avec parfois une date différente du calendrier grégorien. Un exemple très connu en Occident est le Nouvel An chinois, basé sur un calendrier lunaire. Cette célébration tombe généralement à la deuxième nouvelle lune après le solstice d‘hiver du nord (21 décembre). En raison de son caractère lunaire, le Nouvel An chinois ne peut pas être converti en une date exacte dans le calendrier grégorien et est ainsi célébré entre le 21 janvier et le 18 février.
Aujourd’hui, nous avons préparé une liste avec les diverses dates de célébration du nouvel an au monde :
En Afrique
  • Le 11 septembre grégorien : Enqoutatash, la célébration du Nouvel An éthiopien
  • Autour du 15 aout grégorien : Beñesmen, du plus important festival chez les Indiens Guanches de Tenerife (Canaries), où la nouvelle année était célébrée avec la première récolte
En Moyen-Orient
  • Généralement en septembre a lieu Le Rosh Hashanah, la célébration du Nouvel An juif.
  • Célébrée le 20 août cette année, le Nouvel An islamique a lieu le 1er de Muharram, dont la date dans le calendrier grégorien varie d’année en année puisque le calendrier islamique est lunaire.
Asie de l’Est
  • Entre janvier et début février est célébré Le Losar, le nouvel an tibétain. C’est l’une des deux fêtes bouddhistes les plus importantes au Tibet, au Népal et au Bhouta.
Asie du Sud-Est
  • Le 14 avril marque le passage dune année à l’autre en Thaïlande, au Cambodge, en Birmanie et au Bengale.
  • Entre le 21 janvier et le 18 février on trouve le Tết, la célébration du Nouvel An vietnamien, qui se déroule en même temps que le Nouvel An chinois.
Asie du Sud
  • À la mi-novembre, le nouvel an indien est célébré deux jours avant le festival de Diwali.
  • Entre mars et avril a lieu l’Ogadi, la célébration du Nouvel An Telugu dans le sous-continent Indien.
  • Vers le 21 mars se célèbre le Nouruz, le nouvel an iranien, qui marque l’équinoxe de printemps
En Amérique du Nord
  • Le 23 février grégorien marque le Yancuic Xiuhitl, le nouvel an des Nahuatl-Mexica, au Mexique. Cependant, il est toujours célébré le 11 mars par des groupes de tradition.
  • Aussi le 23 février est célébré le nouvel an maya, au Guatemala. C’est une période de recueillement spirituel qui sert à réfléchir sur ce qui s’est passé au cours du dernier cycle. Dans de nombreuses communautés, elle est célébrée par des cérémonies du Nouveau Feu ou par des offrandes spéciales en famille.
En Amérique du Sud
  • Le 24 juin grégorien : We Tripantu, la célébration du Nouvel An Mapuche, peuple autochtone du Chili et d‘Argentine.
  • Le 21 juin grégorien : Le nouvel an des Aymaras (peuple originaire de la région du Titicaca au croisement de la Bolivie, du Pérou, de l’Argentine et du Chili) au moment du solstice, avec l’arrivée de l’hiver.
  • En décembre grégorien : Le nouvel an inca (Bolivie, Équateur, Pérou, sud de la Colombie, nord de l’Argentine et du Chili) en l’honneur du dieu soleil.
En Europe
  •  Le 14 janvier est le nouvel an pour certains membres de l’Église orthodoxe, qui tiennent le calendrier julien.