“Cultural Anxieties”, une ethnographie du Centre Minkowska

“Cultural Anxieties” est une ethnographie du Centre Minkowska, une clinique de psychiatrie transculturelle dans le XVIIe arrondissement de Paris. De sa position unique à la fois en tant qu’observatrice et membre du personnel, l’anthropologue Stéphanie Larchanché, présidente d’ISM Interprétariat, explore les défis liés à l’offre de soins en santé mentale aux personnes migrantes.

En particulier, elle documente la façon dont les politiques d’immigration restrictives, les ressources limitées et les angoisses sociales liées à la présence de « l’Autre » agissent simultanément et contraignent le travail des prestataires de services sociaux et de santé.

Dans ce contexte, Stéphanie Larchanché décrit comment les professionnels du Centre Minkowska s’efforcent de promouvoir une approche globale et pluridisciplinaire du soin, appelée “compétence culturelle”. C’est-à-dire que, tout prenant en compte la part des représentations culturelles de la maladie et de la souffrance ainsi que des obstacles linguistiques liés aux prises en charge en contexte de migration, cette approche aborde simultanément les facteurs structurels plus larges qui impactent la santé mentale des migrants (difficultés administratives et sociales liées aux papiers, au logement, aux discriminations, etc.).

À l’issue de son analyse, Stéphanie Larchanché identifie des pistes pour améliorer les pratiques de soins et promouvoir l’hospitalité, parmi celles-ci le recours à l’interprétariat professionnel et la formation des professionnels médico-sociaux au travail avec l’interprète, la recherche-action et le plaidoyer.

 

culturalanxieties 200x300 - Du rôle central des interprètes dans le champ de la santé mentale

À lire ici

 

“(Se) Faire confiance : les enjeux d’une collaboration et d’une transformation du cadre clinique en pédopsychiatrie”

Cet article co-écrit par Dr. Ioana Atger du CMPP de Massy, Stéphanie Larchanché et notre collègue interprète-médiateur en arabe, Djamel Khouas, a paru en mars dans les Cahiers du Rhizome sur le thème “Pair-aidance, interprétariat et médiations”.L’article s’intitule “(Se) Faire confiance : les enjeux d’une collaboration et d’une transformation du cadre clinique en pédopsychiatrie” et il fait la restitution d’une collaboration entre ISM Interprétariat et Minkowska, lors du projet financé par la Fondation de France sur “L’accès aux soins en santé mentale des patients non-francophones.” D’autres articles de ce numéro abordent également la question de l’interprétariat.

cahiersderhizome 209x300 - Du rôle central des interprètes dans le champ de la santé mentale

À lire ici