Entretien avec Charles Enderlin : “Ecrire et informer depuis Israël, pays en guerre”

Charles Enderlin, journaliste franco-israélien, ayant travaillé pendant une trentaine d’années comme reporter pour la France en Israël, dans les territoires palestiniens et en Jordanie, témoignera de son expérience du conflit israélo-palestinien. Auteur de nombreux essais sur la question, son dernier ouvrage paru en 2020 porte le titre suivant : “Les Juifs de France entre République et sionisme”.

Ce mercredi, de 18h30 à 20h30, Musée du quai Branly – Jacques Chirac, 37 quai Branly, 75007 Paris. Théâtre Claude-Lévi-Strauss. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

En savoir plus

Café philo : ” le langage trahit-il la pensée ?

Cette rencontre philosophique organisée par le Patronage laïque Jules-Vallès aborde la question suivante : le langage trahit-il la pensée ?

La distinction entre les concepts de langue et de langage, l’idée d’un langage qui serait universellement intelligible ou encore la nécessité d’apprendre des langues étrangères pour mieux connaître sa langue maternelle, seront sujets de débat. Les travaux de certains philosophes sur le langage, comme ceux d’Heidegger, de Ludwig Wittgenstein ou de Palo Alto, guideront la réflexion.

Ce jeudi, de 19h à 20h30. Au Patronage Laïque Jules-Vallès, 72 avenue Félix-Faure, 75015 Paris. Entrée libre. Sur réservation.

L’Inalco fait son cinéma – Ciné-club Chine – “Feng Shui” (万箭穿心)

L’Inalco vous propose de visionner « Feng Shui », film chinois de Wang Jing (王竞), sorti au Festival international du film de Tokyo, en 2012. Son directeur artistique, Xie Fei (谢飞), est un grand réalisateur chinois.

Adaptée d’une nouvelle de l’écrivaine Fang Fang (方方), cette fiction montre la désagrégation d’une famille suite à son déménagement dans un appartement moderne mais qui est mal situé...

D’après le feng shui, cette pseudo-science traditionnelle chinoise, ce lieu porte malheur car il est bordé de sept rues et non pas de huit, signe de faste. La jeune héroïne du récit en est dévastée, comme l’indique le titre du film qui signifie « dix mille flèches transpercent le cœur ».

Ce jeudi, de 18h à 21h, Inalco, 65 rue des Grands-Moulins 75013 Paris, amphithéâtre 4. Entrée libre. Film en mandarin, sous-titré en français.

En savoir plus

Rencontres coréennes : “Simplicité et dimension méditative de l’art coréen d’hier et d’aujourd’hui”

Ce colloque de trois jours explore l’univers de trois artistes coréennes, les Écritures blanches de Kim Myoung Nam, les Couleurs radieuses de Bang Hai Ja et les Temps perdus ou les murailles de riz de Han Myung Ok. Les processus créatifs de ces trois femmes sont marqués par la valeur du temps et du geste, le respect de matières essentielles et une certaine forme de spiritualité.
Pendant trois jours, des conférences, des rencontres et des démonstrations visiteront l’art coréen en général, ainsi que les œuvres exposées, en présence de leurs auteures.

De ce vendredi à dimanche. Musée national des arts asiatiques – Guimet, 6 place d’Iéna, et Hôtel d’Heidelbach, 19 avenue d’Iéna, 75116 Paris. Conférences et démonstrations gratuites, sur réservation

En savoir plus