Lancement de la bande dessinée Traducteurs afghans : une trahison française

Demain soir, les deux scénaristes, Quentin Müller, Brice Andlauer et son dessinateur, Pierre Thyss, présenteront leur bande dessinée « Traducteurs afghans : une trahison française », éditée ce mois-ci aux éditions La Boîte à Bulles.

Leur enquête porte sur l’abandon de la France, après son retrait de l’Afghanistan, de quelque 800 Afghans, traducteurs, chauffeurs, physionomistes, manutentionnaires, logisticiens et autres qui l’avaient épaulée sur le terrain de 2001 à 2012.

Suite à son départ en 2012, la France a refusé d’accorder un visa à la majorité d’entre eux, alors même que ces derniers risquaient de subir de graves représailles dans leur pays, de la part des talibans, qui les considéraient comme des traîtres.

Interpellés par cette affaire, les deux scénaristes, Quentin Müller et Brice Andlauer, se sont rendus en Afghanistan et ont rencontré trois anciens tarjuman (traducteurs, en dari) de l’armée française, dont ils ont mis en scène leur chemin de vie pour dénoncer le refus qui a été initialement opposé à leur demande de protection.

Les trois héros de la bande dessinée, anciens interprètes afgans, Abdulrazeq Adil , Zainullah Orya et Shekib Daqiq, seront également présents à cette soirée de lancement.

Ce mardi, à 19h, au bar Le 61, 3, rue de l’Oise, 75019 Paris

En savoir plus

 

Projection d’un film espagnol : “Viendra le feu” d’Oliver Laxe (O que arde)

L’Institut culturel espagnol propose de découvrir le film d’Oliver Laxe, « Viendra le feu », sorti en 2019 et récompensé de deux prix Goya et d’un prix du jury du Festival de Cannes. Le réalisateur lui-même sera présent lors de cette soirée et partagera ses réflexions sur son œuvre.
Amador Coro, un paysan pauvre de Galice, est emprisonné, accusé d’avoir lancé un incendie. À sa sortie de prison, il retourne chez sa mère pour reprendre une vie paisible dans la campagne. Mais, un jour, un incendie fait à nouveau rage dans les montagnes voisines…

Ce mercredi, à 19h, Instituto Cervantes Paris, 7, rue Quentin-Bauchart, 75008 Paris. Auditorium. Entrée libre.

Nuit de la poésie persane

Organisée par les étudiants de la section persane de l’Inalco, la Nuit de la poésie persane est ouverte à tous ceux qui souhaitent partager et réciter des textes de cette poésie millénaire et ceux qui souhaitent en écouter.

Ce jeudi, de 18h30 à 21h, Inalco, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris. Entrée libre sur inscription.