Ibrahim, Suleiman, Manar et Altayeb sont quatre vieux amis soudanais, qui ont la passion commune du cinéma. Ces quatre réalisateurs se battent pour continuer à faire et projeter des films dans leur pays, en allant d’une ville à l’autre avec leur van. Ces idéalistes se mettent même à rénover une salle de cinéma abandonnée à Khartoum. Son nom ? “La Révolution”.

Drôle, émouvant et politique, ce documentaire a reçu de nombreux prix en festivals de cinéma. Il a été réalisé par Suhaib Gasmelbari, né en 1979 au Soudan, qui a étudié le cinéma à l’Université Paris 8. Il est sorti en salles cette semaine en France, cliquez ici pour voir les séances près de chez vous.